Un article au hasard

Les périodes des montures

Quand on règle une monture, on a l’habitude de mesurer ce qu’on appelle l’erreur périodique. Une fois ôtée la dérive inhérente à l’erreur de mise en station, il reste une erreur de suivi qui traduit les tolérances de fabrication des différents éléments mécaniques qui assurent la transmission du mouvement : un cercle n’est jamais parfaitement circulaire, une sphère n’est jamais parfaitement sphérique… Ces petites imprécisions dans la mécanique vont causer des fluctuations sur le suivi d’une étoile. Cet article détermine les périodes associées à chacun de ces défauts pour les deux montures les plus utilisées, à savoir l’HEQ5 et l’EQ6.

Lire la suite...
Astrométéo à Saint-Martin-du-Bec