C2020 F3 Neowise, nuages noctulescents et falaises d'Étretat

Galaxies, planètes, comètes, astéroïdes, satellites, tout est bon dans l'astro !
Règles du forum
Découvrez ici les photos des membres de la SAH (accès libre, mais écriture réservée aux membres). Si vous souhaitez en savoir plus sur nos activités, visitez notre site www.sahavre.fr ou venez nous voir un samedi après-midi à l'observatoire de Saint-Martin-du-Bec.

Dimensions max des photos : L=3000 px, H=3000 px, Taille=2 Mo
Avatar de l’utilisateur
ibrahima
Messages : 470
Inscription : 13 sept. 2015, 19:47

Re: C2020 F3 Neowise, nuages noctulescents et falaises d'Étretat

Message par ibrahima » 24 juil. 2020, 22:58

fred_76 a écrit :
24 juil. 2020, 08:33
C’est très parlant comme ça.

J’ai lu quelque part que pour que la raie sodium soit visible il fallait que l’énergie solaire reçue soit assez importante pour vaporiser la glace riche en sodium (de la glace d’eau ?), alors que maintenant la comète est trop éloignée et seule la glace carbonique peut encore être sublimée.

Ibrahima, pour normaliser les deux histogrammes peut être pourrait tu t’arranger pour qu’ils aient tous les deux la même surface ?
Oui, c'est ce qui est indiqué dans les papiers. Les raies dites atomiques (Sodium ou Oxygène) apparaissent lorsque la comète est proche du soleil. Le rayonnement UV du soleil ionise le sodium qui du coup se met à émettre de la lumière (jaune caractéristique).

Je joins un article en Français qui décrit très bien les phénomènes en jeux dans une comète (lorsqu'elle s'approche et lorsqu'elle s'éloigne du soleil).
https://1drv.ms/b/s!AowmmI_HusHHkBm3XcF ... n?e=THjrZi

@François: en réalité les pixels ne transmettent pas de façon fidèle les couleurs. Il faut appliquer des coefficients sur chaque couche R/V/B pour obtenir les vraies couleurs. Il est possible que ton APN corrige déjà avec les bons coefficients. Mais pour un travail scientifique, il faut déterminer ses coefficients. La méthode est similaire (peut-être même identique) à ce qui est fait en photométrie (Philippe en fait régulièrement).

Ce fil de discussion n'est pas propice pour discuter de cette technique, mais si ça t'intéresse on peut essayer de déterminer la "vraie" couleur. J'ouvrirai un autre fil du discussion.
Pour info, la "VRAIE" couleur de la comète donne d'autres informations, comme sa texture, informations que ne donne pas les spectres.

A+,
Ibrahima.

Répondre