Pourquoi n’y-a-t-il pas d’étoile verte ?

À l’exception de Sony qui trouve normal d’avoir des étoiles vertes sur ses photos (à cause du Star Eater), sachez que les étoiles vertes n’existent pas. Voilà pourquoi vous n’en verrez jamais dans le ciel ou sur toute bonne photo du ciel profond.

Une étoile est un objet qui se comporte à peu près comme un corps noir. Sa couleur est donc à peu près similaire à celle d’un corps noir, qui n’a de noir que le nom ! Elle suit une trajectoire appelée « lieu de Planck » dans le diagramme de chromaticité.

Le diagramme de chromaticité – quel nom barbare – n’est qu’une façon pratique de représenter les couleurs de l’arc en ciel sur un graphique. Le schéma ci-dessous montre les couleurs que peut prendre un corps noir (tracé en noir) dans un espace de couleur proche de la vision humaine (il s’agit ici de l’espace sRGB), selon la température de l’étoile indiquée en Kelvin (K) :

On se rend compte que la trajectoire part du bleu, passe par le blanc, puis le jaune pour finir dans le orange puis le rouge. Mais elle évite complètement la zone verte. Enfin ça, c’est ce que voit l’œil humain : la notion de couleur est purement humaine.

L’expansion de l’univers décale les couleurs vers le rouge. Mais cela ne va pas remonter le lieu de Planck pour le faire passer dans le vert. Le décalage va juste se faire de la gauche vers la droite en suivant le tracé de la courbe noire. Ainsi une étoile initialement bleue apparaîtra blanche, une blanche apparaîtra jaune, ainsi de suite.

En fait, rien n’empêche une étoile d’émettre dans le vert, ni même, avec l’expansion de l’Univers ou par effet Doppler, de migrer vers le vert. Mais la lumière émise par une étoile n’est pas concentrée sur une seule longueur d’onde (ou couleur), elle est étalée de part et d’autre du spectre auquel l’œil humain est sensible, les couleurs de l’arc en ciel.

Donc si l’étoile émet dans le vert, elle émettra aussi un peu dans le rouge et aussi dans le bleu. Pas de chance, l’œil humain mélange tout ça et le transforme en blanc.

Ce blanc peut être teinté de rouge ou de bleu selon le déséquilibre, mais pas vert.

Ici vous voyez les vrais spectres des classes d’étoiles les plus significatives avec à droite la couleur telle que nous la voyons. La couleur verte est bien représentée dans les spectres, mais comme elle n’est pas la seule émise par l’étoile, le mélange n’est jamais vert à nos yeux :

Résultat de recherche d'images pour "spectre étoile"

Et le résultat de quelques étoiles de notre ciel :

Voilà pourquoi les étoiles ne peuvent pas être vertes.


Merci à François E. et Ibrahima, membres de la SAH pour leur relecture et les corrections.


Categories: