enquete pl

Enquête éclairage public

Extinction de l’éclairage public

Une enquête sur la gestion de l’éclairage public, l’économie d’énergie et la lutte contre les nuisances et la pollution nocturnes a été lancée par la SAH le 3 juin 2015. Les communes situées dans un rayon de 10 km autours de l’observatoire ont été sollicitées par courrier et invitées à remplir un court questionnaire sur ce sujet.

Bilan de la consultation

Sur 41 communes ont été consultées, 11 ont pris le temps de répondre, elles sont indiquées en gras dans la liste et en vert sur la carte.

  • À moins de 5 km de l’observatoire : Angerville-l’Orcher, Anglesqueville-l’Esneval, Cauville-sur-Mer, Criquetot-l’Esneval, Épouville, Fontenay, Gonneville-la-Mallet, Hermeville, Heuqueville, Manéglise, Mannevillette, Notre-Dame-du-Bec, Rolleville, Saint-Jouin-Bruneval, Saint-Martin-du-Bec, Turretot et Vergetot.
  • Entre 5 et 10 km de l’observatoire : Beaurepaire (déjà classée 5* VVE), Bordeaux-Saint-Clair, Bornambusc, Cuverville, Écrainville, Épretot, Étainhus, Fongueusemare, Fontaine-la-Mallet, Gainneville, Graimbouville, Les Loges, Manneville-la-Goupil, Montivilliers, Octeville-sur-Mer, Pierrefiques, La Poterie-Cap-d’Antifer, Sainneville, Sainte-Marie-au-Bosc, Saint-Laurent-de-Brèvedent, Saint-Martin-du-Manoir, Saint-Sauveur-d’Émalleville, Le Tilleul et Villainville.

Nous regrettons l’absence de réponse des 30 autres communes consultées, et surtout celles de la zone des 5 km qui ont toutes été relancées par téléphone.

enquete pl

Bilan économique

Sur 11 villes qui ont répondu, 9 ont donné des détails sur les coûts de la consommation électrique et de la maintenance de l’éclairage public pour un total de 1272 points d’éclairage.

Consommation moyenne d’un lampadaire : 82 EUR/an
Maintenance moyenne d’un lampadaire : 21 EUR/an
Coût total annuel d’un lampadaire : 103 EUR/an

On peut ramener l’éclairage à la population concernée (selon chiffres du dernier recensement disponible). En tout, les 9 villes qui ont fourni des réponses assez détaillées regroupent une population de près de 9150 personnes et une surface de 6840 hectares.

Un lampadaire pour 7,2 habitants
Coût de l’éclairage public : près de 60 EUR/an pour une famille de 4 personnes

Les villes ont investi pour la rénovation de l’éclairage public, toutes avec le souci du respect de l’environnement. 5 villes ont donné des détails sur les investissements réalisés pour la rénovation du parc d’éclairage.

Investissements réalisés pour la rénovation du parc : 90 EUR/lampadaire

Ces investissements ont généré des économies. On se rend ainsi compte que l’investissement très rentable car il est amorti en moyenne en moins de 6 ans, voire moins car d’ici là, le coût de l’électricité aura augmenté et les économies seront encore plus conséquentes.

Économies réalisées grâce à la rénovation : 15 EUR/an/lampadaire

Bilan des mesures d’extinction nocturne

Les 11 villes qui ont répondu ont toutes des mesures d’extinction nocturne. En général l’éclairage est coupé différemment en hiver et en été.

Hiver

ExtinctionRallumage
21:00 : 1 ville05:00 : 1 ville
22:00 : 1 ville06:00 : 8 villes
22:30 : 3 villes06:30 : 2 villes
23:00 : 5 villes
00:00 : 1 ville

L’extinction en hiver se fait en moyenne de 22h30 à 06h00

Été

ExtinctionRallumage
22:00 : 1 ville06:00 : 6 villes
22:30 : 1 ville
23:00 : 3 villes
00:00 : 1 ville
coupure complète : 5 villes

5 villes coupent complètement leur éclairage en été (de juin à juillet, voire août) constatant que la nuit est trop claire et courte pour justifier un allumage. Les autres coupent de 23h00 à 06h00 environ.

Bilan social

L’extinction nocturne est un sujet sensible dans le cœur des habitants des villes. On associe souvent la pénombre à une augmentation de la délinquance et des accidents. Évidemment, les plaintes des gens qui réclament plus d’éclairage sont un indicateur de ce sentiment d’insécurité. Sur les 11 villes qui ont répondu, 9 ont donné leur résultats sur ces thèmes :

bilan-social

Globalement on peut dire que l’extinction nocturne a une incidence négligeable sur la délinquance (c’est un fait avéré par la police, plus de 90% des cambriolages ont lieu de jour). Le nombre d’accidents n’est pas non plus augmenté par l’extinction nocturne. Par contre, l’extinction conduit à une certaine augmentation du sentiment d’insécurité sur la population.

Respect de l’arrêté du 25 janvier 2013

L’arrêté 25 janvier 2013 relatif à l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels afin de limiter les nuisances lumineuses et les consommations d’énergie, précise :

Article 2

Les éclairages intérieurs de locaux à usage professionnel sont éteints une heure après la fin de l’occupation de ces locaux.
Les illuminations des façades des bâtiments sont éteintes au plus tard à 1 heure.
Les éclairages des vitrines de magasins de commerce ou d’exposition sont éteints au plus tard à 1 heure ou une heure après la fin de l’occupation de ces locaux si celle-ci intervient plus tardivement.

7 respectent et font respecter l’arrêté
1 a reconnu qu’elle en ignorait l’existence
1 le respecte partiellement
(en laissant un bâtiment public éclairé toute la nuit)

Concours des Villes et Villages Etoilés de l’ANPCEN

7 villes sont favorables pour participer au concours (mais une seule s’est pour l’instant inscrite).

Le Label Villes et Villages Étoilés 2012 - Actualités - LPO

À ce jour, une ville de la région havraise a obtenu 5 étoiles au concours de l’ANPCEN, il s’agit de Beaurepaire au nord de Saint-Martin-du-Bec. Nous espérons que le mouvement initié par cette enquète permettra à d’autres villes d’obtenir cette distinction en récompense des efforts consentis.

Categories: